Lectures

Notation des livres

Mai 2019
Du feu sous la cendre
Pascal: (3,5 / 5)

(570 pages, 7.90 €, février 2019, Harper Collins Poche)
Don Winslow
Traduit par Oristelle Bonis. Thriller. Très documenté sur les incendies. Parfois la documentation prend le pas sur l’intrigue.
Avril 2019
Le dernier homme bon
Anne:

(715 pages, 8.60 €, 2012, Le livre de poche)
A. J. Kazinski
Traduit par Frédéric Fourreau.
Avril 2019
Le sommeil et la mort
Pascal: (5 / 5)
Passionnant!
(667 pages, 8.60 €, 2014, Le livre de poche)
A. J. Kazinski
Traduit par Frédéric Fourreau. Un thriller captivant, précis, dérangeant, haletant, fait de chapitres courts, écrit par les mêmes auteurs que La femme secrète. Celui-ci est leur deuxième ouvrage. Le premier étant Le dernier homme bon.
Mars 2019
La Femme Secrète
Anne: (5 / 5)
Pascal: (5 / 5)
Un bijou!
(549 pages, 8.80 €, mai 2018, 10/18)
Anna Ekberg
Traduit par Hélène Guillemard. Un thriller plein de rebondissements, une écriture délicieuse, un livre passionnant qu’on a du mal à refermer! C’est le premier roman de l’auteure. Vivement le suivant! Auteure ? Non, auteurs puisque Anna Ekberg est le pseudonyme de Anders Rønnow Klarlund, né le 28 mai 1971 à Copenhague et de Jacob Weinreich, né en 1972 à Hasle au Danemark. Tous deux, en particulier, scénaristes.
Mars 2019
L’armée furieuse
Pascal: (4 / 5)
Suspense
(440 pages, 11.52 €, 2011, J’AI LU)
Fred Vargas
Une enquête du commissaire Adamsberg et de sa brigade. Un univers particulier où le suspense, l’humour et les connaissances archéologiques et historiques de l’auteure font un cocktail agréable à consommer sans modération. Passionnant donc.
Mars 2019
SODOMA Enquête au cœur du Vatican
Pascal: (4 / 5)
L’extinction de l’Église catholique ?
(630 pages, 23 €, 21 février 2019, Robert Laffont)
Frédéric Martel
Une enquête approfondie et documentée sur les doubles vies au Vatican et dans l’ensemble de l’Église, avec des scandales financiers, sexuels et des meurtres. Plus l’homosexualité y est combattue par les prélats, plus elle est vécue dans l’ombre par ces mêmes personnes. L’auteur pense que le salut de l’Église passe par la reconnaissance de l’homosexualité, la fin du célibat des prêtres et l’ordination des femmes. Peut-être disparaitront alors la pédophilie et les viols de religieuses ?
Février 2019
Ces rêves qu’on piétine.
Pascal: (4 / 5)
Les camps, la femme de Goebbels, la fin d’Hitler.
(337 pages, 7.90 €, janvier 2019, Le Livre de Poche)
Sébastien Spitzer
Récit poignant avec des faits réels.
Janvier 2019
Un avion sans elle
Anne: (3 / 5)
Pascal: (3 / 5)
Un suspense bien construit mais une narration parfois un peu longue où  l’auteur se fait plus plaisir que le lecteur…
(573 pages, 7.20 €, mars 2013, Pocket)
Michel Bussi
Janvier 2019
La tresse
Anne: (4,3 / 5)
Philippe: (4 / 5)
Pascal: (4 / 5)
L’histoire de trois femmes.
Le roman est en cours de traduction dans plus de 29 langues, il remporte de nombreux prix dont le 40° Prix Relay des Voyageurs Lecteurs, le Trophée littéraire 2017 des Femmes de l’Économie et le Globe de Cristal 2018 du premier roman.
Passionnant, touchant, réconfortant.
(238 pages, 7.20 €, mai 2017, Le Livre de Poche)
Laetitia Colombani

Janvier 2019
La ferme de Navarin
Pascal: (4 / 5)
Retour sur les lieux où combattit Blaise Cendrars ainsi que certains de ses amis artistes comme Apollinaire. Circonstances de sa blessure.
(128 pages, 14.50 €, janvier 2008, Gallimard)
Gisèle Bienne
Donne envie de mieux connaître Cendrars et son œuvre. Surtout quand on se passionne pour La Ruche, cette cité d’artistes, au cœur de Paris, où vécurent Modigliani, Chagall, Léger, Soutine, Max Jacob,…
Janvier 2019
J’ai tué (1918) suivi de J’ai saigné (1930)
Pascal: (4 / 5)
Récit et impressions après cette main arrachée par une rafale de mitrailleuse le 29 septembre 1915 au cours de la bataille de Champagne.
(105 pages, 7.90 €, 1947, Folio)
Blaise Cendrars
Très attachant.
Janvier 2019
La main coupée
Pascal: (4 / 5)
La guerre de 14-18 vue des tranchées
par un poète légionnaire
(433 pages, 7.90 €, 1947, Folio)
Blaise Cendrars

Passionnant. La réalité de la guerre. Les gradés et leur carrière. Les légionnaires. Et cette main coupée dont on ne saura rien. Très enlevé.
Novembre 2018
L’arabe du futur 4
Anne: (5 / 5)
Pascal: (4 / 5)

Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992)
(280 pages, 25.90 €, août 2018, Allary Editions)
Riad Sattouf

Agréable à lire, instructif, passionnant.
Novembre 2018
La délicatesse du homard
Anne: (4 / 5)
Histoire romantique, passionnante, à suspens, se déroulant dans un endroit qu’on adore…
Pascal: (3,5 / 5)
Passionnant, prenant, se lit d’une traite… Et en plus se passe vers Portsall! Roman à l’eau de rose ou fleur bleue? En tout cas, agréable.
(244 pages, 7 €, juillet 2018, Le Livre de Poche)
Laure Manel
Sa page facebook.
Novembre 2018
T’en souviens-tu, mon Anaïs ? et autres nouvelles
Anne: (4 / 5)
Pascal: (3 / 5)
(299 pages, 18 €, janvier 2018, Pocket)
Michel Bussi

Des énigmes agréablement racontées et… résolues. Michel Bussi nous fait passer un bon moment captivant.
Michel Bussi, né le 29 avril 1965 à Louviers dans le département de l’Eure, est un écrivain et politologue français, professeur de géographie à l’université de Rouen, où il a dirigé jusqu’en 2016 une UMR du CNRS. Il est spécialiste de géographie électorale.En janvier 2018, il est selon le classement GFK-Le Figaro, troisième écrivain français en nombre de livres vendus (près d’un million d’exemplaires vendus). Il est entré dans ce classement en 2014, à la 8e place (près de 480 000 livres vendus en 2013)1 puis à la 5e en 2015 (près de 840 000 livres vendus en 2014), puis à la 3e en 2016 (plus d’un million de livres vendus), à la 2e en 2017 (1,1 million de livres vendus).
Novembre 2018
La république des traîtres
Pascal: (3 / 5)
(300 pages, 18 €, août 2018, Tallandier)
Jean Garrigues and Cie Les dessous de la politique de De Gaulle à nos jours.
Quand les ambitions ne s’embarrassent pas de la morale… Écrit par plusieurs journalistes politiques.

Une croix sur l’enfance en Vendée
Pascal: (3 / 5)
(195 pages, 18 €, août 2018, La Geste)
Jean-Pierre Sautreau Témoignage d’un ancien (1960) élève du petit-séminaire de Chavagnes en Paillers victime d’attouchements.
Dans un cadre disciplinaire, un chantage à la vie fait d’humiliations et d’embrigadement. Et cerise sur le gâteau, des prédateurs sexuels érigés en directeurs de conscience. Émouvant. Fort. Vrai.

La maison pâle
Anne: (4 / 5)
Pascal: (4 / 5)
(560 pages, 8.90 €, octobre 2017, folio policier)
Luke McCallin Sarajevo 1944. Nouvelle enquête dans laquelle on retrouve quelques personnages du premier tome « L’homme de Berlin ». Toujours aussi passionnant.

L’homme de Berlin
Anne: (4 / 5)
Pascal: (4 / 5)
(610 pages, 5.90 €, octobre 2016, folio policier)
Luke McCallin Sarajevo 1943. L’enquête d’un soldat allemand pour résoudre un crime. On suit pas à pas le héros. Passionnant.

L’imprimeur de Venise
Pascal: (3 / 5)
(396 pages, 21.50 €, mars 2018)
Javier Azpeita 1489 à Venise. L’histoire d’un imprimeur en butte avec la censure. La diffusion de l’épicurisme. On côtoie les philosophes grecs et latins. Même s’il faut s’accrocher par moment, la fin est passionnante. Un livre qu’on n’oublie pas.

Un bien bel endroit pour mourir
Anne: (4 / 5)
Pascal: (3 / 5)
(676 pages, 19.95 €, avril 2017)
Rosalie Lowie Un vrai suspense. Un sujet actuel. A lire avec assiduité (cad sans longue pause) sinon certaines longueurs peuvent lasser.

Dans l’ivresse de l’Histoire
Pascal: (3 / 5)
(347 pages, 20 €, septembre 2017)
Bernard Guetta Le témoignage d’un fin journaliste qui vécut plusieurs révolutions dans le cadre de son métier. Pour qui appréciait ses chroniques sur France Inter (jusqu’à juillet 2018), instructif et émouvant.

HELL.COM
Pascal: (4 / 5)
(593 pages, 21.90 €, juin 2016, fleuve noir)
Patrick Senécal Une entrée en enfer. Un livre d’horreur. Mais aussi un passionnant thriller. Âmes sensibles s’abstenir.

Les Bienveillantes
Pascal: (5 / 5)
(903 pages, 28.50 €, juillet 2006)
Jonathan Littell Un soldat allemand traverse la seconde guerre mondiale. Un récit réaliste qui raconte les horreurs du nazisme. Inoubliable. On dit que c’est le plus grand roman du 20ème siècle. L’auteur n’en a écrit qu’un. Il a obtenu le prix Goncourt et le prix du roman de l’Académie française en 2006.
14 mars 2017
Un infidèle en Egypte
Pascal: (2 / 5)
(319 pages, 140 F, janvier 1994)
Amitav Gosh  Sous prétexte d’une enquête sur un esclave ayant vécu vers 1100, les pérégrinations de l’auteur indien qui nous mène d’Égypte au Yémen et en Inde. On y parle de l’Islam et de l’Hindouisme, de la vie en Egypte vers 1990, mais c’est long, très long… Après la page 244, c’est peut-être plus passionnant, mais cela, je ne le saurai jamais.
meinkampf25 février 2017
Tout sur Mein Kampf
Pascal: (3 / 5)
(272 pages, 14.90 €, janvier 2017)
Claude Quétel Tout savoir sur Mein Kampf sans avoir besoin de le lire. Le contenu, l’indigence de l’écriture, le symbole qu’il est devenu.
1540-110 février 2017
Steak Machine
Pascal: (3 / 5)
(167 pages, 12 €, janvier 2017)
Geoffrey Le Guilcher Beau travail d’un journaliste qui montre la souffrance des hommes dans un abattoir. Sans doute l’abattoir de Collinée dans les Côtes d’Armor. Le souci des industriels est de nous faire oublier qu’un steak haché vient d’un animal.
Le-tableau7 février 2017
Le tableau
Anne: (4 / 5)
Pascal: (3 / 5)
(342 pages, 19.50 €, novembre 2016)
Laurence Venturi Chronique à partir d’un tableau de Modigliani. Se lit comme un roman policier avec plein de rebondissements. Un plaisir supplémentaire pour les passionnés du peintre.
1540-11janvier 2017
Article 353 du code pénal
Pascal: (3 / 5)
(174 pages, 14.50 €, janvier 2017)
Tanguy Viel Intrigue passionnante dans le huis clos du bureau d’un juge d’instruction à Brest.
jubilee-walker-margaret-ref-25236-de-walker-1048741680_MLjanvier 2017
Jubilée
Anne: (4 / 5)
Pascal: (3,5 / 5)
(478 pages, 1 €, 1968)
Margaret Walker La vie de la grand-mère de l’auteure: l’esclavage et la guerre de sécession. Un style original (bravo le traducteur Jean-Michel Jasienko). Un livre attachant qui laisse des traces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *